Voile Montagne
TeamWork
 
Justine Mettraux 7ème de la Solitaire Urgo Le Figaro - ©

Justine Mettraux 7ème de la Solitaire Urgo Le Figaro

Le 25 juin 2017

Au terme d’une manche longue et à suspens entre Concarneau et Dieppe, la skippeuse suisse Justine Mettraux termine dans le top 10 de cette 4ème étape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2017. Justine a franchi la ligne d’arrivée à 8h22 le vendredi 23 juin en 9ème position après 3 jours et 17 heures en mer.

Au classement général, la skippeuse TeamWork gagne une place et termine 7ème de cette 48ème édition. Justine signe ainsi la 3ème meilleure performance féminine* et suisse** de l’histoire de la course.

 

Quel est ton sentiment sur ta 2ème participation à la Solitaire Urgo le Figaro ?

Justine : « Toutes les étapes se sont bien passées pour moi avec assez peu d’écart en temps sur les premiers. Tout s’est bien enchaîné, j’ai fait une bonne première étape, ensuite ça a continué de la même façon, donc c’est vraiment cool. Je pense que je n’ai pas jamais pris trop de risque, j’ai toujours essayé d’aller vite et d’être bien en stratégie et ça s’est bien passé. Je n’ai pas du tout eu de soucis techniques sur le bateau, donc ça joue aussi.

Après, il y a eu un peu de casse sur la première étape, donc il y a un ou deux gars qui sont bons qui auraient pu être devant et qui sont finalement derrière moi. Je m’étais plutôt fixé un objectif autour des 15, donc c’est vraiment cool de terminer 7ème. »

 

Comment s’est passé la dernière étape ?

Justine : « Le début a été bien fatiguant car on n’a pas eu de vent pendant les 48 premières heures. On a mis vraiment longtemps à sortir de la mer d’Iroise. J’étais plutôt dans le coup dès le début, mais il y a eu un gros regroupement de la flotte à la sortie du Chenal du Four où tout ce que l’on avait gagné avant s’est envolé et on est reparti à zéro. On a eu un peu tout dans les conditions, du tout petit temps au début, de la grosse brume en arrivant sur l’Angleterre, puis après ça c’est fini quasi au portant tout le long donc c’était assez sympa. Mais c’est vrai que les deux premiers jours, les conditions étaient faibles et du coup on a fait je ne sais combien de changements de voiles, de genois à spi… parce que le vent changeait un peu de direction. »

 

Et comment as-tu géré la dernière nuit ?

Justine : « La fatigue se faisait sentir, mais on savait qu’on allait avoir du vent sur la fin et je savais que j’étais plutôt bien placée. J’ai essayé de bien naviguer sur le dernier reaching et de ne pas faire d’erreur au portant, de ne pas rater une manœuvre qui pouvait coûter cher. Mais j’étais encore bien à fond pour faire au mieux et surtout je savais que je pouvais gagner une place au général, donc je me suis battue pour ça. Il y avait Xavier Macaire devant moi qui ne devait pas finir à plus de 5 mn devant moi ! et c’est ce qui s’est passé. »

 

Tu rejoins des navigatrices comme Jeanne Grégoire et Karine Fauconnier qui ont fait des top 10 sur la Solitaire, quel est ton sentiment ?

Justine : « C’est super cool, je ne pensais pas pouvoir faire ça déjà pour ma deuxième participation. Après tu ne sais pas comment se passera la suite car c’est vrai qu’il y a beaucoup de conditions qui doivent être en place pour que ça se passe bien. Jeanne et Karine sont de super navigatrices pour qui j’ai beaucoup de respect, donc c’est cool de pouvoir rentrer dans ce cercle. »

 

Quel est le programme de tes prochaines semaines ?

Justine : « J’ai dix jours de pause. Guillaume ramène le bateau à Lorient. Après je vais sur le Tour de France pendant 2 semaines pour aider les équipes du CER sur la navigation et la météo. Ça va être sympa, ça va changer un peu. » 

 

Retrouvez les classsements de la Solitaire Urgo Le Figaro 2017 ICI

 

* Top 10 féminins sur la Solitaire :

1971 : Marie-Claude Fauroux – 6ème

1975 : Clare Francis – 5ème

1976 : Annick Martin – 9ème

1999 : Karine Fauconnier – 7ème

2000 : Karine Fauconnier – 8ème

2008 : Jeanne Grégoire – 5ème

 

** Top 10 suisses sur la Solitaire :

1988 : Laurent Bourgnon – Vainqueur

1990 & 1997 : Dominique Wavre – 2ème

 

Crédit photo : © : Christophe Breschi

Vos Réactions