Voile Montagne
TeamWork
 
Solitaire Urgo Le Figaro - Arrêt express à Saint Gilles Croix de Vie ! - ©

Solitaire Urgo Le Figaro – Arrêt express à Saint Gilles Croix de Vie !

Le 12 septembre 2018

Justine Mettraux est arrivée ce matin à Saint Gilles Croix de Vie après une 3ème étape de la Solitaire Urgo le Figaro compliquée et usante. La skippeuse TeamWork aura mis 3 jours 16 heures 23 minutes et 42 secondes pour rallier Ria de Muros-Noia au port vendéen et se classe 23ème de l’étape. Au général, Justine gagne une place (14ème) à 27 minutes du top 10. 

Le vent aura joué avec les nerfs tout au long de cette étape. Faible et inconstant, il n’aura laissé aucun moment de répit à la skippeuse genevoise. Après un début de course en fin de peloton le long des côtes espagnoles, Justine est bien revenue dans le coup à l’entame de la remontée – sans fin – du Golfe de Gascogne. L’option Est choisie par Justine afin d’éviter au maximum la dorsale anticyclonique et toucher du vent le plus longtemps possible, n’aura pas été payante puisqu’au final, c’est dans un mouchoir de poche qu’est arrivée une grande partie de la flotte : les 25 premiers se tiennent en à peine 30 minutes. Place au repos avant la dernière étape qui partira dès demain à 18h30 pour une boucle marathon de 164mn avec l’Île de Ré et l’Île-d’Yeu en marques de parcours.

 

Les mots de Justine

« Il y a eu quelques options et puis tout le monde s’est regroupé. Pour moi ça c’est bien passé, mais j’ai de nouveau perdu pas mal à la fin. Il y a encore peu d’écart en temps à l’arrivée. De nouveau un peu déçu de l’approche fin de course. On n’a vraiment pas beaucoup dormi. Une fois qu’on a quitté les côtes espagnoles, le vent était hyper instable. On a fait 24h où c’était vraiment compliqué de mettre le pilote. Donc on est tous pas mal fatigués. Aujourd’hui l’objectif principal ça va être de dormir toute la journée, préparer le bateau ce soir et regarder la météo demain. »

 

© Christophe Breschi

 

Vos Réactions