Voile Montagne
TeamWork
 
Transat en double - Tout reste à faire pour Nils et Julien - ©

Transat en double – Tout reste à faire pour Nils et Julien

Le 25 mai 2021

Nils Palmieri et Julien Villion sont passés sous la barre symbolique des 1000 milles de la ligne d’arrivée à Saint-Barthélemy. Le duo TeamWork continue à tracer sa route avec les partisans de l’option nord (6 bateaux), une route plus courte mais avec des conditions météorologiques plus complexes alors que 9 bateaux ont opté pour le sud du plan d’eau avec une météo a priori plus stable mais une route plus longue. Le dénouement de cette 15ème édition de la Transat en Double Concarneau Saint-Barthélemy reste à ce jour toujours aussi indécis.

Les nouvelles du bord par Nils Palmieri :
« On pense que l’option nord va payer, sinon, on n’y serait pas allé et c’est sur la fin qu’elle peut être forte. Les grands enjeux du moment, c’est d’ajuster les trajectoires pour bien doser le risque et bien se positionner par rapport au groupe du nord, le but c’est d’être aux avant-postes de ce groupe.

À une semaine de l’arrivée, l’état d’esprit est bon, on fait avancer le bateau le plus vite possible. On est dans les détails au niveau des réglages. Il y a vraiment des chances pour que l’on se retrouve tous quasi en même temps à l’arrivée donc c’est important d’être dans les détails. A priori sur la fin de course ça peut être un peu mou, donc il y aura des possibilités de revenir.

La cohabitation à bord se passe bien, on communique beaucoup sur notre état de fatigue, sur comment on va. On n’est pas trop rigide sur les quarts pour laisser la liberté de se reposer plus. Parfois si celui qui est à la barre est en forme, il prolonge le sommeil de celui qui est en train de dormir.
Tout se passe bien, on a suffisamment à manger et à boire jusqu’à la fin et ça c’est important de le souligner. Le bateau va bien donc pour l’instant, on est vraiment prêt pour ce sprint final. »


Vos Réactions