Voile Montagne
TeamWork
 
Solitaire du Figaro - Des débuts compliqués pour Nils sur la 3ème étape - ©

Solitaire du Figaro – Des débuts compliqués pour Nils sur la 3ème étape

Le 6 septembre 2021

Nils Palmieri est en course depuis 24 heures sur la 3ème étape de la Solitaire du Figaro. 624 mn entre Fécamp et la Baie de Morlaix en passant par l’Angleterre et le Pays de Galles. Nils a connu une première nuit compliquée et a fermé la marche des 34 figaristes pendant quelques heures accusant jusqu’à 14 milles de retard.

Tout avait pourtant bien commencé pour Nils avec un départ à 12h au large de Fécamp dans une jolie brume et plus de vent qu’espéré. Dans le paquet tout au long de la traversée de La Manche, Nils est arrivé à la cardinale South Pullar à l’est de l’île de Wight bien placé. Mais un tribord trop long d’une poignée de secondes avant d’enrouler la marque l’ont fait rétrograder au classement et perdre du terrain. Englué dans une zone de molle, le skipper TeamWork a vu ses concurrents filer à l’anglaise. Un coup dur au moral en ce début d’étape.

Nils reprend un peu des couleurs en pointant à la 24ème place et s’oriente vers un passage au nord du DST des Casquets avec des empannages à venir et le retour du vent (autour de 8 noeuds).

Les mots de Nils reçu au petit matin :
« Ça ne va pas vraiment. Je suis resté dans une zone sans vent pendant dix minutes et tous les autres se sont barrés. La flotte s’est regroupée au passage de la marque, c’est revenu un peu par l’arrière. Au moment de contourner la marque, je suis allé 30 secondes de trop sur tribord et je suis resté dans une molle. Ceux décalés dessous s’en sont mieux sortis. J’ai essayé de dormir un peu mais je dois rester concentré. Rien n’est clair pour moi sur cette course, même quand le jour se lèvera, ce ne sera pas très clair. Je viens de renvoyer le spi il y a dix minutes, ça revient à 6 nœuds. »

Crédit photo : © Alexis Courcoux

Vos Réactions