Voile Montagne
TeamWork
 
Solitaire du Figaro - À mi-course, Nils est dans le top 10 - ©

Solitaire du Figaro – À mi-course, Nils est dans le top 10

Le 14 septembre 2021

Après un peu plus de 2 jours de course sur cette 4ème étape de la Solitaire du Figaro, Nils continue une belle prestation et occupe ce soir la 9ème place du classement.

Nils a enroulé le Fastnet, mythique phare irlandais et unique marque du parcours de l’étape, la nuit dernière à 3h35 dans le noir, sous la pluie et sur une mer mouvementée. Depuis, le skipper TeamWork, comme une grosse partie de la flotte, est allé chercher la bordure de la dorsale (zone sans vent) pour tenter de trouver les conditions les plus favorables.

Joint dans l’après-midi par l’organisation, Nils évoque les conditions de course :
« Ça ne va pas trop mal, ça me rappelle les conditions de la Transat, donc ce sont de beaux souvenirs ! La nuit dernière était très désagréable, avec pas forcément beaucoup de vent mais une mer dégueulasse. J’ai réussi à tirer mon épingle du jeu pour monter là-haut et là nous sommes vent arrière, ce sont des conditions où je suis à l’aise. Enfin une étape où ça se passe pas mal et j’arrive à faire ce que j’avais envie de faire. L’idée était de passer ce petit front et d’aller chercher le nouveau vent derrière. On glisse dans ce nouveau vent, il faut trouver les bonnes veines, en jouant les oscillations, c’est bien d’avoir les camarades autour pour se jauger. Je suis sous pilote plus souvent la journée pour dormir, mais la nuit je ne me sens pas super à l’aise.Je suis un peu moins rapide donc je me prépare à plus barrer que les nuits précédentes. Je barre un tiers ou la moitié du temps, il faut que je me préserve. Il y a eu pas mal d’empannages, je pense que là, on va rester sur un tribord assez long, il y aura moins de recalages que ce matin. Il faut surveiller les oscillations. »

Crédit photo : Alexis Courcoux

Vos Réactions