Voile Montagne
TeamWork
 
Nils Palmieri termine la première étape de La Solitaire du Figaro en 13ème position. - ©

Nils Palmieri termine la première étape de La Solitaire du Figaro en 13ème position.

Le 25 août 2022

Après 3 jours 20 heures 18 minutes et 58 secondes, le skipper suisse en a fini avec la première étape de La Solitaire du Figaro. Une étape marquée par la prise de pouvoir de Nils pendant plus de 12h à la faveur d’une option à l’Est du DST de Seven Stones au niveau des îles Scilly. Alors que la victoire d’étape lui tendait les bras, c’est finalement l’option Ouest de Fred Duthil qui s’est avérée payante. Nils quant à lui s’est fait rattraper par la meute qui le poursuivait faute à un violent orage planté juste devant lui alors qu’il longeait le DST d’Ouessant.

Nils Palmieri, à son arrivée à Port-la-Forêt : « Je suis cramé ! J’ai rarement été aussi fatigué, à la fin je me disais que seul le chrono comptait. Je suis content, au final j’arrive avec le gros de la flotte, dont les favoris, et c’est le plus important ! Je suis satisfait de la façon dont j’ai navigué, j’ai bien cru que j’allais la claquer celle-là ! J’ai pris l’option d’aller à l’Est au niveau du DST de Seven Stones, c’était une possibilité qu’on avait envisagé en amont de la course, et au moment où on y est arrivés, ça collait parfaitement avec la bascule du front et du courant. Ça a beaucoup joué car il n’y avait pas beaucoup de vent et le courant nous a bien poussés. Ça nous a permis de sortir au Sud du DST avec un décalage intéressant. J’ai été assez surpris qu’on arrive à se remettre au Sud de l’autre groupe. Je ne m’y attendais vraiment pas ça a été une bonne surprise quand j’ai appris que j’avais une belle avance. Ça aurait pu passer mais ensuite je me suis retrouvé collé au niveau du second DST, celui d’Ouessant, devant un gros orage, ça n’avançait plus du tout. Il y a eu du jeu sur cette régate c’était une belle étape ! »

Photo : Arnaud Pilpré

Vos Réactions