Voile Montagne
TeamWork
 

Voile

En 2005, TeamWork était déjà engagé dans la Transat 6,50 auprès du navigateur espagnol Alex Pella. Ce dernier a remporté la seconde étape (Canaries-Brésil) et s’est hissé à la seconde place du classement général. En 2007, Hervé Favre, skipper genevois du nouveau bateau TeamWork, arrive au bout de la course (20ème) malgré les nombreux ennuis techniques auxquels il doit faire face. En 2011, TeamWork Evolution, le prototype innovateur de David Raison remporte la Transat 650. Etienne David termine quant à lui à la 7ème place. Début 2012, un voilier de série reprend les couleurs de la société, avec a la barre la navigatrice Justine Mettraux. Elle termine deuxième de la saison 2012, et remporte brillamment la première étape de la course Les Sables-Les Açores-Les Sables la même année. Justine Mettraux termine 2ème série de la Mini Transat 2013, ce qui représente la meilleure performance féminine de l’histoire de la course. Elle prend également la tête du classement 2013, et s’impose sur le Championnat de France de Course au large. Bertrand Delesne, qui a terminé 4ème en 2011, est reparti en 2013, sous les couleurs de TeamWork. Il a terminé 4ème de la Mini Transat, après une escale technique aux Canaries.

Le catamaran Ventilo M2 TeamWork a terminé  la saison 2008 en 10ème position sur 26 équipages. En 2009, le même bateau s’est classé 7ème du championnat ; il a remporté le Bol d’Or du lac de Neuchâtel et réalisé une très belle seconde place lors du Bol d’Or Mirabaud. En 2010, le même équipage a terminé 10ème après de nombreuses avaries techniques. 2011 a été l’occasion de nettes progrès, puisque TeamWork a officiellement fini 4ème. Sur l’eau, le bateau s’est classé en tête du championnat, mais une interprétation du réglement en rapport au professionnalisme a malheureusement fait disqualifier l’équipage sur une épreuve. En 2012, Antoine Thorens et son équipe monte sur le podium du championnat, en remportant la fameuse Centomiglia du Lac de Garde. En 2013, TeamWork a terminé au pied du Podium, 4ème et 3ème en 2014.

L’équipage de Realteam, engagé dans la saison Extreme Sailing Series 2013 a terminé cinquième, ce qui constitue une belle performance pour une première saison. Realteam a brillé face à l’élite mondiale en 2014, et termine troisième du championnat annuel.

Montagne

Soixante-seize sommets Alpins de plus de 4000 mètres ont été gravi par TeamWork à l’issue de la saison 2013. Bon nombre de collaborateurs ont pu découvrir un nouvel environnement, alors que d’autres ont pu poursuivre leur progression d’alpinistes aguerris en réalisant quelques belles ascension. Christophe Bressand, guide, responsable technique et opérationnel du projet 82 X 4000 est bien sûr ravi de de l’évolution du carnet de course et se réjouit de poursuivre en 2014. Le projet des 4’000 arrive bientôt à son terme, et devrait être achevé en 2015.