Voile Montagne
TeamWork
 
Sardinha Cup - TeamWork 17ème de la 2ème étape - ©

Sardinha Cup – TeamWork 17ème de la 2ème étape

Le 5 avril 2019

Au terme d’une étape musclée, Justine Mettraux et Gwénolé Gahinet sur le Figaro 3 TeamWork ont franchi la ligne d’arrivée de la Grande Course n°1 de la Sardinha Cup en 17ème position hier peu avant 20h. Bien qu’ayant passé deux jours éprouvants dans le froid et l’humidité, les deux skippers du bateau TeamWork ont continué à apprivoiser cette nouvelle version du Figaro Bénéteau.

 

Les réactions de Justine :

 « J’ai fait une bonne grosse nuit de plus de 12 heures, donc ça va mieux. Mais hier en arrivant on était bien cassés. On a navigué deux jours dans des conditions assez rudes avec du vent assez fort et très froid la nuit. Ce n’est pas souvent que j’ai eu aussi froid aussi longtemps sur l’eau. On a eu des grains quasi tout le temps, ça veut dire vent qui change de direction et de force, donc tu es vite à devoir manœuvrer et réagir… On a passé pas mal de temps à deux sur le pont dans ces phases là, mais dès qu’on pouvait, on essayait de se reposer.

Notre étape s’est moyennement bien passée. On ne part pas très bien, c’est moi qui ne prends pas un très bon départ, sur le près on a un peu trop tricoté, on a fait le bout de portant en restant prudent, on est restés sous petit spi parce qu’on ne voulait pas prendre de risque avec le grand spi, on ne le sentait pas trop.

Sur la remontée au près, on était plutôt dans le bon paquet, on a fait quelques erreurs et il y a eu des phases où l’on ne se sentait pas très à l’aise en vitesse. Après, on est restés à notre place sur la descente. Il y avait encore des choses qui se jouaient à ce moment vu qu’il y avait toujours des grains. C’est comme ça que les gars qui étaient pas mal derrière ont réussi à repasser devant la tête qui était pourtant loin.

En tout cas c’était intéressant de naviguer dans ces conditions, on a vu pas mal de choses. On va se concentrer pour la prochaine étape, on peut clairement faire mieux que nos 2 premiers résultats. On en a les moyens, il faut que l’on s’applique, que l’on évite de faire les quelques erreurs qui coûtent toujours chères en figaro.

On n’a pas eu de gros soucis sur le bateau, c’est positif car il y a eu pas mal de dégâts sur la flotte. On va bien bricoler, bien préparer le bateau pour repartir dans de bonnes conditions. »

 

Après 2 étapes, Justine et Gwénolé sont 17ème du classement général provisoire*. Le dénouement de la Sardinha Cup se jouera la semaine prochaine lors de la Grande Course n°2. Les deux skippers du bateau TeamWork auront à cœur d’aller jouer encore plus à l’avant de la flotte.

 

* Après contrôle du Jury, Justine et Gwénolé ont écopé d’une pénalité car le plomb de la batterie moteur a sauté pendant la course. Le jury a définit cet incident comme étant accidentel, mais une pénalité de 5 points a cependant bien été validée. La course comptant triple au classement général, ce sont donc 15 points supplémentaires pour Justine et Gwénolé qui passent ainsi de la 17ème à la 20ème place du classement provisoire.

 

Crédit photo : © Christophe Breschi 

Vos Réactions